La proposition des leaders démocrate et républicain de la Commission des Affaires étrangères, Robert Menendez (D-NJ) et Bob Corker (R-TN), a été adoptée en Commission par 15 voix pour et 3 voix contre, le 21 mai 2013 [1].

La proposition sera soumise au Sénat, puis à la Chambre des représentants. Elle vise à armer une faction rebelle « respectueuse des Droits de l’homme et sans lien avec le terrorisme » en vue de consolider la position US lors de la conférence de « Genève-2 ».

Dans le cas où cette proposition serait suivie par l’Union européenne, l’Autriche a annoncée qu’elle retirerait immédiatement son contingent à la Force des Nations unies chargée d’observer le dégagement (FNUOD). Composée d’Indiens, de Philippins et d’Autrichiens, la FNUOD observe le désengagement militaire du Golan syrien occupé par Israël.

[1] « Nouvelle proposition au Sénat US sur la Syrie », Réseau Voltaire, 20 mai 2013.