Réseau Voltaire

Alain Bauer nous écrit

+

" Monsieur. Je viens de prendre connaissance avec surprise et tristesse des éléments contenus dans votre note du 5 mars (212-213). Outre un grand nombre d’inexactitudes, d’erreurs et d’affirmations mensongères, je constate avec regret que vous n’avez pas pris la peine de me contacter pour vérifier vos affirmations et contrôler vos "sources", ce qui vous aurait peut-être évité de publier des éléments diffamatoires et ayant plus pour objectif de nuire que d’informer. Par respect pour les principes que vous défendez (visiblement mal), je m’abstiendrai de vous poursuivre devant les tribunaux, mais vous demande de faire figurer, sur votre prochaine édition papier comme sur votre édition électronique ce message. "

[M. Bauer a refusé de nous adresser une correspondance plus précise sur les " inexactitudes, erreurs et affirmations mensongères " qu’il dit avoir relevées dans notre dépêche. Quant à la demande de rendez-vous que nous lui avons adressée, il y a répondu : " Pour ce qui est des rendez vous, je n’en accorde aucun sur les problèmes concernant le GOdF. Vous pourrez prendre contact avec les Conseillers de l’Ordre élus et en charge des dossiers du GOdF. Les règles internes de notre maison, que vous n’ignorez probablement pas, ne m’autorisent pas à m’exprimer sur ces questions. ".]

Notes d’information du Réseau Voltaire

L’Agence de presse de défense des libertés et de la laïcité (depuis 1995).

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.