Dans une lettre adressée au président Barack Obama, 22 membres du Congrès, tous démocrates, le pressent d’inscrire dans la loi l’engagement de ne pas faire usage en premier de l’arme nucléaire.

Il y a deux semaines, le secrétaire à la défense, Ashton Carter, avait rappelé que Washington n’hésiterait pas à déclencher la guerre nucléaire si nécessaire.

Depuis la rupture de l’accord de cessation des hostilités en Syrie, la tension monte entre Washington et Moscou. Le risque de Troisième Guerre mondiale n’a jamais été aussi élevé depuis la guerre de Corée.

Documents joints