La cour d’appel de Londres a infirmé le jugement du 2 juillet interdisant au Venezuela de récupérer ses 31 tonnes d’or déposées en garantie de ses transports de pétrole.

En première instance, un tribunal avait considéré qu’au nom de la doctrine de « la voix unique », le gouvernement de Sa Majesté ayant reconnu Juan Guaidó comme président du Venezuela, le président Nicolás Maduro et ses représentants ne pouvaient plus retirer cet or.

L’instance supérieure a, au contraire, considéré cette décision comme préjudiciable à la réputation de la Banque d’Angleterre. Elle a distingué le fait que le gouvernement ait reconnu Juan Guaidó comme président d’un autre fait que Nicolás Maduro exerce le pouvoir exécutif.

Le Venezuela pourra donc poursuivre la procédure devant la Justice commerciale.


- « Le Royaume-Uni vole 1 milliard de dollars », par Samuel Moncada, 26 mai 2020.
- « Explications britanniques sur le rôle de la Couronne au Venezuela », par Jonathan Allen, 29 mai 2020.
- « Réponse vénézuélienne aux explications britanniques sur ses agissements », par Samuel Moncada, Réseau Voltaire, 8 juin 2020.
- « La Justice britannique valide le vol de l’or vénézuélien », Réseau Voltaire, 2 juillet 2020.