Réseau Voltaire

Allocution de Gerhard Schröder, 18 mars 2003

| Berlin (Allemagne)
+

Chers concitoyennes et concitoyens,

Le monde est à la veille d’une guerre.

Ma question a été et reste la suivante :

" L’ampleur de la menace qui émane du dictateur iraquien justifie-t-elle le recours à une guerre qui entraînera dans une mort certaine des milliers d’enfants, de femmes et d’hommes innocents ?

Ma réponse dans ce cas était et est toujours " non ".

L’Iraq est aujourd’hui un pays largement contrôlé par l’ONU. Les mesures de désarmement exigées par le Conseil de sécurité sont de plus en plus mises en oeuvre avec succès.

C’est pourquoi il n’y a pas lieu de mettre un terme maintenant au processus de désarmement.

Mon gouvernement a travaillé dur, avec nos partenaires, pour une réussite sans cesse croissante de la mission de Hans Blix et de ses collaborateurs.

Nous avons toujours considéré cela comme notre contribution à la paix dans le monde. Car cela correspond aux valeurs fondamentales auxquelles nous sommes attachés.

Cela m’émeut profondément de savoir que je partage en cela le point de vue de la très grande majorité des Allemands, mais aussi de la majorité du Conseil de sécurité des Nations Unies et des peuples du monde entier. Je doute que la paix se voie offrir une dernière chance dans les heures à venir.

S’il est indéniablement souhaitable qu’un dictateur quitte ses fonctions, il n’en reste pas moins que l’objectif de la résolution 1441 est l’élimination complète des armes de destruction massive détenues par l’Iraq.

Chers concitoyennes et concitoyens,

Quoi qu’il arrive au cours des jours, voire des semaines à venir, vous pouvez compter sur mon gouvernement pour saisir sans hésiter toute chance de paix, aussi infime soit-elle.

Les Nations Unies restent l’enceinte pertinente.

Croyez bien que nous mettrons tout en oeuvre pour garantir un maximum de sécurité dans notre pays.

Je me suis engagé à servir l’intérêt de notre peuple et à le protéger contre tout dommage. Cela vaut en particulier en temps de guerre.

Je m’acquitterai de cet engagement et je compte sur votre volonté de paix et sur votre soutien.

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.