Réseau Voltaire

L’ex Premier ministre thai en fuite, Thaksin Shinawatra, naturalisé Monténégrin

+

Réunis depuis trois jours dans la capitale thailandaise, plusieurs dizaines de milliers de « chemises rouges » (UDD/DAAD), partisans de l’ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra, ont collecté 300 litres de sang. Puis, ils ont manifesté en aspergeant de leur sang la résidence de l’actuel Premier ministre, Abhisit Vejjajiva.

Thaksin Shinawatra a fait fortune dans les télécommunications et est devenu le principal opérateur de téléphonie mobile, de télévision satellitaire et de transport aérien low-cost du Sud-Est asiatique. Durant son mandat de cinq ans, l’homme d’affaire a quadruplé sa fortune personnelle et omis de payer des impôts. Il a durement réprimé la minorité musulmane, faisant tuer au moins 2000 personnes. Il a livré, trois mois durant, une impitoyable guerre aux drogues, qui a fait plus de 2500 morts et facilité la re-concentration des filières. Suspecté de vouloir instaurer une république, il a été renversé en 2006 par l’armée alors qu’il était en voyage à New York pour l’Assemblée générale des Nations Unis.

Il a depuis été condamné par contumace à 2 ans de prison ferme pour détournement de fonds publics. La semaine dernière, la Cour suprême a confirmé la confiscation d’1,4 milliards de dollars sur les 2,2 milliards de la famille Shinawatra qui avaient été gelés.

Après avoir séjourné au Cambodge (où il avait été nommé conseiller économique du gouvernement) et au Royaume-Uni (où il avait acheté le club de football Manchester City), Thaksin Shinawatra s’était installé aux Emirats arabes unis. Ces jours-ci, il haranguait ses partisans par téléphone, afin qu’ils exigent l’annulation de la décision de la Cour suprême, la démission du gouvernement et des élections générales.

Cependant, ayant utilisé Dubai pour déstabiliser la Thailande, il a été expulsé des Emirats pour non-respect de son statut de réfugié politique. Il vient d’arriver au Monténégro, dont le Premier ministre Milo Đukanović lui a accordé la nationalité. Au passage, il y a investi dans l’hôtellerie à Podgorica.

Le Monténégro est une sorte de protectorat de l’Union européenne. Bien qu’il n’en soit pas membre, il a intégré la zone euro. Milo Đukanović est accusé par la Justice italienne d’être un des chef de la Camorra et de contrôler le trafic de cigarettes en Europe. Bénéficiant d’une immunité due à ses fonctions, il n’a pu être arrêté.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.