• L’appel du commandant de l’Armée syrienne libre pour une intervention militaire internationale montre a contrario que l’opposition armée admet qu’elle ne sera pas en mesure seule de prendre le pouvoir.

• L’intellectuel chrétien Michel Kilo appelle dans Le Figaro la société civile « à renverser la dictature syrienne ». Selon lui, si l’opposition cesse ses manifestations, la répression fera au moins 46 000 morts. Au passage, il admet que l’Armée syrienne libre n’a aucune chance de l’emporter face à l’Armée nationale ; que la plupart des leaders du Conseil national vivent en exil depuis longtemps et sont inconnus du peuple ; et que les « révolutionnaires » doivent encore rallier le peuple à leur cause.

• Ray Hanania s’interroge dans le Jerusalem Post : comment Assad peut-il se prévaloir d’être le champion des Palestiniens alors qu’il opprime son propre peuple ? Tandis que le Neue Zürcher Zeitung (Suisse) constate que la Syrie est effectivement le pays du monde dans lequel les réfugiés palestiniens sont les mieux intégrés.

Documents joints


(PDF - 4.8 Mo)