Réseau Voltaire
27 juin 1844

Joseph Smith est mis à mort par des émeutiers

+

Joseph Smith, fondateur de l’Église de Jésus-Christ et des Saints des derniers jours et ancien candidat à la présidence des États-Unis, est mis à mort par des émeutiers, le 27 juin 1844, alors qu’il purgeait une peine de prison à Carthage (Illinois) pour délit d’entrave à la liberté de la presse. En effet, il avait fait fermer un journal qui s’opposait avec trop de véhémence à ses théories sur la polygamie.
La doctrine mormone repose sur une apparition divine et une révélation que Smith aurait reçue en 1823 d’un messager appelé Moroni. Celui-ci lui aurait donné des plaques d’or gravées de hiéroglyphes et de quoi les déchiffrer. Sur cette base, il aurait transcrit le Livre de Mormon relatant la migration en Amérique depuis le 2e millénaire av. J.C de quatre civilisations bibliques. Malheureusement le témoignage de Smith n’est pas vérifiable, Dieu lui ayant repris les plaques d’or et aucun archéologue n’ayant trouvé la moindre trace de ces civilisations.
L’Église revendique aujourd’hui 11 millions de fidèles et possède l’essentiel de la ville de Salt Lake City.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.