Réseau Voltaire

La Force de réaction rapide au pouvoir au Soudan

+

Le général Abdelfattah Mohamed Hamdan Dagalo (ici prêtant serment devant le nouveau chef d’État) est l’actuel commandant de la Force de réaction rapide soudanaise au Yémen.

Imposé par l’Arabie saoudite, il a été nommé adjoint du général-président Abdel Fattah Abdelrahmane al-Burhan, lui-même ancien responsable du déploiement de l’armée soudanaise au Yémen.

Le général Hamdan Dagalo n’a jamais servi dans l’armée soudanaise. Durant la guerre civile du Darfour, il était à la tête d’une milice combattant pour le président Omar el-Béchir. De nombreuses ONG l’ont alors accusé d’avoir conduit des atrocités. Il est devenu le commandant de la Force de réaction rapide qui est une unité paramilitaire combattant au Yémen. Là encore, il a été accusé de commettre des atrocités.

L’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis ont accordé, le 21 mars 2019, 3 milliards de dollars au Conseil militaire de transition pour répondre à la crise alimentaire soudanaise (pas yémenite).

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.