Réseau Voltaire

Transfert de millions de dollars depuis le Liban

+

Le procureur financier libanais, le juge Ali Ibrahim (photo), a ouvert une enquête après qu’une source suisse ait révélé le transfert de 2,5 milliards de dollars par 9 personnalités classées « Personnes exposées politiquement » (Politically exposed person), après le blocage des virements en devises étrangères.

Une réunion extraordinaire s’est tenue au Parlement, sous la présidence d’Ibrahim Kanaan, en présence du ministre sortant des Finances, Ali Hassan Khalil, et du président de l’association des Banques, Sélim Sfeir. Au sortir de celle-ci le gouverneur de la Banque centrale, Riad Salamé, a assuré suivre l’affaire avec son homologue suisse.

En l’absence de fondement juridique, les banques suisses ont encaissé cet argent. En effet, le blocage des transferts en dollars, ordonné par la Banque centrale libanaise, est illégal car il n’a pas été soumis au Parlement.

Ces 2,5 milliards sont distincts des 6 à 8 milliards de dollars transférés en nom propre par l’ancien Premier ministre Fouad Siniora juste avant le blocage. Cependant le procureur financier poursuit Fouad Siniora dans le cadre de la disparition de 11 milliards de dollars entre 2006 et 2008.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.