Réseau Voltaire

L’Australie accepte d’accueillir les bases états-uniennes

+

Le Premier ministre australien, John Howard, a annoncé lundi que l’Australie était diposée à accueillir des bases américaines, a rapporté la presse locale.

« L’idée de bases, d’infrastructures opérationnelles ou d’entraînement américains est une chose que j’accueillerais tout à fait chaleureusement », a déclaré M. Howard.

Il s’est exprimé ainsi en réponse à un récent reportage de la presse, selon lequel deux bases d’expédition avancée et d’entraînement seraient construites dans le nord du pays.

En tant qu’un allié des États-Unis, l’Australie a envoyé ses militaires aux côtés des forces américaines en Afghanistan et en Irak.

Une base se trouve à Bradshaw (nord), qui devrait être dotée d’une piste d’atterrissage capable d’accueillir l’avion de transport géant C-17 et être en mesure d’héberger 750 militaires.

L’autre base est située plus au sud, à Yampi Sound. Elle servira de site d’entraînement américano-australien aux techniques de débarquement amphibie.

Source
Xinhua (Chine)
#Xinhua (Chine)

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.