Photo : John McCain en Syrie. Au premier plan à droite, on reconnaît le directeur de la Syrian Emergency Task Force. Dans l’embrasure de la porte, au centre, Mohammad Nour.

Le sénateur républicain John McCain est entré illégalement en Syrie, le 27 mai dernier [1]. Cependant, la photo que nous avons publiée a soulevé un vif émoi au Liban : des familles chiites y ont reconnu au centre Mohammad Nour, porte-parole de la Brigade Tempête du Nord.

Or, cette brigade a enlevé 11 pèlerins chiites libanais à Azaz et en détient toujours 9.

Contacté par The Daily Star (Beyrouth), le cabinet du sénateur assure ne pas connaître Mohammad Nour qui se serait « infiltré » lors de la prise de la photographie. John McCain réfute toute allégation de complicité avec les kidnappeurs.

Le sénateur McCain s’était rendu en Syrie pour démontrer qu’il était facile de contrôler l’envoi d’armes aux seuls « rebelles modérés ». Son déplacement a donc échoué.

[1] « John McCain entre illégalement en Syrie », Réseau Voltaire, 30 mai 2013.