Réseau Voltaire

Israël a pris deux vols civils en otages

+

Tsahal est parvenu à frapper une cible à Damas, le jour de Noël, 25 décembre 2018, en utilisant deux avions de ligne survolant le Liban comme boucliers pour ses bombardiers, ont confirmé à la fois les états-majors syrien et russe.

Il était impossible à la Syrie d’abattre les bombardiers israéliens sans mettre la vie des passagers des vols civils en danger, comme cela avait été le cas, le 17 septembre 2018, avec un avion d’observation militaire russe.

Le ministre libanais des Travaux publics, Youssef Fenianos, a confirmé que l’on avait échappé à une « véritable catastrophe ».

Israël a largué 16 bombes GBU-39 à guidage laser, de fabrication états-unienne, depuis 6 F-16. Deux ont touché leur cible, des officiels du Hezbollah qui embarquaient dans un avion spécial pour se rendre à des obsèques en Iran, et un complexe militaire syrien.

Pénétrer illégalement dans l’espace aérien libanais et utiliser des avions civils comme boucliers constituent de graves violation du droit international.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.