Réseau Voltaire

Préparation d’attentats terroristes à Caracas

+

Le Service bolivarien du Renseignement national (Sebin) a perquisitionné, le 21 mars 2919, le domicile du député Sergio Vergara à la recherche du directeur de cabinet de Juan Guaidó, l’avocat Roberto Marrero (photo). Ce dernier a finalement été arrêté dans la résidence mitoyenne.

Au cours de la perquisition, des agents du Sebin ont plaqué au sol le député, violant ainsi quelques instants son immunité parlementaire.

Le Groupe de Lima, une association d’États américains favorables à Juan Guaidó, a immédiatement publié un communiqué exigeant le respect de l’immunité parlementaire de Sergio Vergara et la libération de l’avocat Roberto Marrero.

Roberto Marrero dirigeait le recrutement de mercenaires au Guatemala, au Honduras et au Salvador. Ces hommes étaient transférés en Colombie pour y être formés aux actions commandos. Il devaient être commandés par le mafieux colombien, Wilfrido Torres Gómez —alias « Neco » selon sa fiche Interpol— qui vient d’être également arrêté.

Selon des écoutes téléphoniques, Roberto Marrero disposait d’un budget quotidien de 500 000 à 700 000 $ prélevé sur les avoirs du Venezuela à l’étranger saisis par les États-Unis et le Royaume-Uni.

Lors d’une conférence de presse, le vice-président Jorge Rodríguez a révélé que l’avocat Roberto Marrero et ses hommes de main préparaient des attentats contre le métro et le téléphérique de Caracas.

Il a également diffusé un extrait distrayant d’un sketch au cours duquel des humoristes ont téléphoné à Juan Guaidó en se faisant passer pour le président suisse Ueli Maurer. Ils lui ont proposé de transférer les avoirs de la République bolivarienne du Venezuela en Suisse sur un compte personnel ouvert à son nom, ce que le président autoproclamé du Venezuela a bien sûr approuvé.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.