GIF - 2.1 ko

L’une des 45 diapositives présentées par Colin Powell lors de son show du 5 février 2003 à l’ONU est une photo satellite titrée : « Terrorist Poison and Explosives Factory, Khurmal » (« Usine d’explosifs et d’armes chimiques terroristes, Khurmal »).
Mais le 9 février, un groupe de journalistes dont Jim Muir, correspondant de la BBC, s’est rendu sur place. En fait d’usine terroriste, le journaliste décrit « des bâtisses éparpillée dans une enceinte clôturée, sur un coteau accidenté ». Les bâtiments abritaient des studios de radio et de télévision qui étaient « manifestement là depuis un certain temps ». D’autres bâtiments qui étaient apparemment utilisés comme logements ont été abandonnés hâtivement après le discours de Colin Powell, par crainte d’un bombardement. Seul un bidon vide dans lequel avait été stocké du fuel a été découvert. Jim Muir affirme que dans l’hypothèse où le site a été utilisé pour produire ou expérimenter des armes chimiques ou biologiques, il n’y a aucun signe que ce soit encore le cas.
- L’article de Jim Muir