À la demande du gouvernement US, les Comores viennent d’annuler 155 passeports. La plupart d’entre eux avait été attribuée à des personnalités iraniennes qui les utilisaient pour contourner l’embargo états-unien contre leur pays.

Selon Reuters [1], ce système avait été mis en place à l’époque du président Mahmoud Ahmadinejad, qui s’était lui-même rendu aux Comores.

La France serait concernée par cette affaire, car elle reçoit un grand nombre de Comoriens, ainsi que la Belgique dont une société privée édite les passeports comoriens.

[1] “As sanctions bit, Iranian executives bought African passports”, Bozorgmehr Saharafedin & David Lewis, Reuters, June 29, 2018.