Réseau Voltaire

Israël abandonne ses collaborateurs syriens

+

Une centaine de collaborateurs de l’État d’Israël au Sud de la Syrie et leurs familles a tenté de se replier dans le pays qu’ils servent à l’approche des troupes de la République arabe syrienne.

Ils se sont massés à la frontière du Golan, appelant l’armée israélienne à l’aide. Cependant, le gouvernement Netanyahu a ordonné de clore la frontière.

Durant toute la guerre en Syrie, Israël a recruté des collaborateurs, soit pour lancer des mouvements séparatistes druzes ou bédouins, soit pour servir d’interface avec des groupes terroristes.

Si, à la fin de la guerre du Liban, les Israéliens avaient protégé leurs collaborateurs chrétiens de l’Armée du Liban Sud (ALS) d’Antoine Lahad, ils se refusent à le faire aujourd’hui avec leurs collaborateurs musulmans syriens.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.