Réseau Voltaire

Le retrait US ouvre la question des crimes de guerre de la Coalition

+

Dès l’annonce du retrait des troupes US du Nord de la Syrie, des experts syriens et russes ont déclaré qu’il allait être enfin possible d’évaluer précisément les crimes de guerre de la Coalition.

Cette alliance est formée de 74 Etats, dont la France et le Royaume-Uni. Elle a notamment bombardé Raqqa sous un tapis de bombes, tuant la presque totalité des habitants de cette ville occupée par Daesh.

La Coalition se serait également abstenue de fournir des vivres et des soins aux réfugiés du camp de Rukban, provoquant une très forte mortalité. Des témoins assurent, qu’avant de partir, les soldats US y brûlent quantité de cadavres.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.