Réseau Voltaire

« Justice pour les Sœurs »

+

Les services secrets occidentaux suivent attentivement la campagne de collecte de fonds « Justice pour les Sœurs » sur la messagerie cryptée Telegram.

Selon le Rojava Information Center, les combattantes féminines de Daesh et leurs enfants qui sont incarcérés dans le camp d’Al-Hol espèrent recueillir 8 000 euros par « sœur ». Le Centre précise que ce camp est géré par les Forces démocratiques syriennes (FDS). En réalité, il est placé sous la responsabilité des États-Unis et gardé par des mercenaires kurdes des FDS.

La collecte utilise des comptes PayPal sous divers prétextes, tel celui intitulé « Voyage de noces à Vienne ». Les Occidentaux, qui ont massivement soutenu Daesh au Levant de 2014 à 2017, sont aujourd’hui très préoccupés par le retour de jihadistes en Europe. Un mois après l’alerte, ils n’ont toujours pas bloqué, ni fermé ces comptes afin d’identifier les donateurs.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.