Réseau Voltaire

Les USA inventent la « réciprocité d’accès »

+

Le Congrès a adopté la loi sur la réciprocité d’accès au Tibet (Reciprocal Access to Tibet Act — H.R.1872 ) que le président Trump a promulguée le 19 décembre 2018.

Ce texte a été présenté par le représentant James McGovern (Démocrate) à la suite d’une campagne de l’acteur Richard Gere et de l’International Campaign for Tibet (ICT). Il prévoit d’interdire l’accès aux États-Unis des fonctionnaires chinois qui refuseraient à des citoyens états-uniens celui au territoire tibétain.

Les États-Unis eux-mêmes pratiquent une politique très restrictive d’accès à leur territoire et se donnent le droit de refouler à leur frontière tout étranger, même disposant d’un visa.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuang (photo), a déclaré le 26 mars 2019 que ce texte était un mauvais message dans la mesure où les États-Unis n’ont pas à interférer dans la vie d’une province chinoise. Il a rappelé que compte tenu des particularités géographiques de ce territoire, il était indispensable d’en réguler l’entrée aux étrangers.

Les États-Unis entendent étendre progressivement ce dispositif de « réciprocité d’accès » à d’autres régions dans le monde, de sorte que tout citoyen US puisse se rendre n’importe où dans le monde.

mes

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.