Réseau Voltaire

Exercice joint des troupes US et émiraties

+

Malgré l’épidémie de coronavirus, les troupes émiraties et 4 000 soldats états-uniens ont conduit un exercice joint les 21 et 22 mars sur une base émiratie.

Le camp d’entraînement el-Hamra (« camp rouge ») a été spécialement construit depuis 2015 pour 78 millions de dollars. Il comprend une réplique d’une petite ville avec son aéroport et sa tour de contrôle, sa mosquée et sa petite raffinerie de pétrole. Il avait été édifié en vue d’une attaque contre l’Iran, mais aujourd’hui il s’agit de se préparer à une attaque contre l’Arabie saoudite.

La « Petite Sparte », selon l’expression de l’ancien secrétaire à la Défense, Jim Mattis, se bat actuellement dans la partie Sud du Yémen avec le soutien des forces britanniques et sous le commandement d’officiers généraux états-uniens.

À la différence des troupes saoudiennes, massivement composées de mercenaires, les armées des Émirats sont principalement composées de ressortissants émiratis.

Ce petit État est appelé à devenir le « gendarme du Moyen-Orient élargi » (incluant la Corne de l’Afrique) dans le cadre de l’extension du théâtre d’opération de l’Otan-MO, selon l’expression du président Donald Trump.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.