Réseau Voltaire

Gerhard Schröder dénonce l’occupation US de l’Allemagne

+

L’ancien chancelier Gerhard Schröder s’était opposé, en 2003, à la destruction de l’Iraq par les États-Unis prétendument en raison de son rôle dans les attentats du 11-September 2001 et son intention de bombarder les États-Unis avec des missiles balistiques chimiques.

Il a rapproché son pays de la Fédération de Russie et lancé la construction du gazoduc Nord Stream en mer Baltique. Son objectif était d’approvisionner l’Allemagne en gaz russe en contournant l’Ukraine (qui était déjà instable). Lorsqu’il quitta la vie politique l’ancien chancelier devint le président du consortium de construction de Nord Stream, puis en 2017 il rejoignit Gazprom.

Dans un entretien qu’il vient d’accorder à la télévision allemande N-TV, Gerhard Schröder a déclaré : « Nous ne pouvons pas tolérer d’être traités comme un pays occupé. Lorsque j’observe les actions de l’ambassadeur US en Allemagne [Richard Grenell], j’ai l’impression qu’il se prend pour un officier d’occupation et non comme l’ambassadeur des États-Unis dans un État souverain ».

M. Grenell avait revendiqué dans une interview à Breitbart prendre parti dans la politique intérieure allemande et favoriser un camp particulier.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.