Réseau Voltaire

Sabotages en Syrie

+

La crise de l’énergie se poursuit en Syrie. Le 21 décembre 2019, des attaques de drones ont frappé trois installations pétrolières et gazières dans la province de Homs. Le 28 janvier 2020, des oléoducs sous-marins ont été sabotés à l’explosif au large de Banyias (photo).

Même s’il est probable que ces attaques et sabotages soient le fait de jihadistes, rien ne permet de l’établir avec certitude.

La Syrie a besoin d’environ 100 000 barils par jour. Elle en produisait 350 000 avant la guerre, mais seulement 24 000 aujourd’hui. Cette crise ne permet pas de produire suffisamment d’électricité de sorte que des coupures sont opérées la moitié de la journée. Il s’ensuit une impossibilité de travailler pour l’industrie et de se chauffer pour les particuliers alors que la température avoisine zéro degré durant l’hiver.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.