Après l’ancien Premier ministre britannique Gordon Brow dans le Financial Times [1], c’est au tour de l’ancien secrétaire d’État états-unien Henry Kissinger dans le Wall Street Journal [2] de préconiser un Nouvel Ordre Mondial à la faveur de l’épidémie de Covid-19.

Les deux hommes suivent la même logique : il ne sera pas possible de rétablir l’économie mondiale après l’épidémie sans autorité pour cela. Tous deux appartiennent au même club, le très select Pilgrim’s, présidé par la reine Elisabeth II.

Le Dr. Kissinger avait identiquement annoncé le 11 septembre 2001 sur le site du Washington Post [3], quelques minutes avant la passation de pouvoir entre le général Ralph Eberhart et le président George Bush et l’allocution de celui-ci, la « guerre sans fin ».

[1] “End the dog-eat-dog mentality to tackle the crisis”, Gordon Brown, Financial Times (UK), Voltaire Network, March 26, 2020.

[2] “The Coronavirus Pandemic Will Forever Alter the World Order” , by Henry Kissinger , Wall Street Journal (United States), Voltaire Network, 4 April 2020. Version française : « La pandémie de coronavirus modifiera à jamais l’ordre mondial » , par Henry Kissinger , L’Opinion (France) , Réseau Voltaire.

[3] “Destroy the network”, Henry Kissinger, The Washington Post (United States), Voltaire Network, 11 September 2001.