Réseau Voltaire

La Chine répond sèchement aux menaces britanniques

+

Le gouvernement chinois a annulé la rencontre prévue entre le vice-Premier ministre Hu Chunhua et le ministre britannique de la Défense, Gavin Williamson.

Ce dernier, lors de son intervention devant le Royal United Services Institute (RUSI) avait menacé d’envoyer un porte avion en mer de Chine pour faire payer à Beijing le « prix fort pour son comportement agressif » [1].

L’annulation de ce rendez-vous prive le Royaume-Uni d’un accord commercial qui lui aurait donné accès à un marché de plus de 10 milliards de livres [2].

Le Premier ministre, Theresa May, s’est désolidarisée de son ministre de la Défense. Elle a déclaré que le porte-avion britannique ne voyagerait en Asie qu’en 2021 et que son parcours serait alors approuvé par Downing Street.

[1] “Gavin Williamson at RUSI”, by Gavin Williamson, Voltaire Network, 11 February 2019.

[2] “TRADE FURY : Defence Secretary Gavin Williamson accused of blowing access to Chinese markets worth billions”, Kate Ferguson, The Sun, February 14, 2019.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.