L’Organisation de Coopération de Shanghai (OCS) joue un rôle important dans les affaires régionales et internationales, et influence de manière positive la paix mondiale, a déclaré le président tadjik Emomali Rakhmonov, à la veille d’un sommet de l’OCS à Shanghai en Chine.

Les cinq ans écoulés de l’OCS confirment l’importance et la nécessité de l’organisation, dont l’existence est une réponse des pays de la région au changement de la situation mondiale, a indiqué le président tadjik.

Il a salué le nouveau mécanisme du bloc sur la coopération internationale visant à relever les défis et à approfondir les échanges politiques, économiques et culturels.

Il a aussi hautement apprécié une série de documents signés au sein de l’OCS stipulant la coopération conjointe dans la lutte contre "les trois forces du mal", à savoir le terrorisme, le séparatisme et l’extrémisme, ainsi que les crimes organisés.

Par ailleurs, le président a proposé d’établir, au sein du bloc, un centre unifié spécialisé de lutte contre le trafic de drogue. Ayant une frontière commune de quelque 1300 km avec l’Afghanistan, le Tadjikistan est utilisé comme un lieu de transit pour l’acheminement de la drogue afghane vers l’Europe.

L’OCS, créée le 15 juin 2001 à Shanghai avec pour objectif de promouvoir la sécurité régionale et la lutte antiterroriste, regroupe la Chine, la Russie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan et l’Ouzbékistan, auxquels s’ajoutent la Mongolie, l’Iran, l’Inde et le Pakistan qui bénéficient du statut d’observateur.

Source
Xinhua (Chine)
#Xinhua (Chine)